Skip to main content
Version: v20

Interface de ligne de commande

Vous pouvez utiliser le terminal macOS ou la console Windows pour piloter vos applications 4D (4D, 4D Server, application fusionnée et tool4d) à l'aide de lignes de commande. Cette fonctionnalité vous permet notamment :

  • de lancer une base de données à distance, ce qui peut être particulièrement utile pour administrer des serveurs Web.
  • d'exécuter des tests automatiques pour vos applications.

Informations de base

Vous pouvez exécuter des lignes de commande pour les applications 4D à l'aide du terminal macOS ou de la console Windows.

  • Sous macOS, vous devez utiliser la commande open.
  • Sous Windows, vous pouvez simplement passer les arguments directement.

Sous macOS, vous pouvez passer les arguments directement en allant dans le dossier contenant l'application, à l'intérieur du package (Contents/MacOS), ce qui permet d'adresser le flux stderr. Par exemple, si le package 4D se trouve dans le dossier MyFolder, vous devez écrire la ligne de commande comme suit : /MyFolder/4D.app/Contents/MacOS/4D. Nous vous recommandons cependant d'utiliser la commande open chaque fois que vous n'avez pas besoin d'accéder au flux stderr.

Lancer une application 4D

Voici une description des lignes de commande et des arguments pris en charge pour lancer les applications 4D.

Syntaxe :

<applicationPath> [--version] [--help] [--project] [<projectPath | packagePath | 4dlinkPath> [--data <dataPath>]] 
[--opening-mode interpreted | compiled] [--create-data] [--user-param <user string>] [--headless] [--dataless]
[--webadmin-settings-file] [--webadmin-access-key] [--webadmin-auto-start] [--webadmin-store-settings]
[--utility] [--skip-onstartup] [--startup-method <methodName string>]
Argument                              ValeurDescription
applicationPathChemin d'accès à 4D, 4D Server, application fusionnée ou tool4dLance l'application.
S'il ne s'agit pas d'une application headless : identique à un double-clic sur l'application ; lorsqu'elle est appelée sans argument de fichier de structure, l'application est exécutée et la boîte de dialogue "sélectionner une base de données" apparaît.
--versionAffiche la version de l'application et quitte
--helpAffiche le message d'aide et quitte. Autres arguments : -?, -h
--projectprojectPath | packagePath | 4dlinkPathFichier de projet à ouvrir avec le fichier de données courant. Aucune boîte de dialogue n'apparaît.
--datadataPathFichier de données à ouvrir avec le fichier de projet désigné. S'il n'est pas spécifié, le dernier fichier de données ouvert est utilisé.
--opening-modeinterpreted | compiledBase de données de requêtes à ouvrir en mode interprété ou compilé. Aucune erreur n'est générée si le mode demandé n'est pas disponible.
--create-dataCrée automatiquement un nouveau fichier de données si aucun fichier de données valide n'est trouvé. Aucune boîte de dialogue n'apparaît. 4D utilise le nom de fichier passé dans l'argument "--data" s'il en exise un (génère une erreur si un fichier du même nom existe déjà).
--user-paramChaîne utilisateur personnaliséeUne chaîne qui sera disponible dans l'application par l'intermédiaire de la commande Get database parameter (la chaîne ne doit pas commencer par un caractère "-", qui est réservé).
--headlessLance 4D, 4D Server ou l'application fusionnée sans interface (mode headless). Dans ce mode :
  • Le mode Développement n'est pas disponible, la base de données démarre en mode Application
  • Aucune barre d'outils, barre de menus, fenêtre MDI ou écran de démarrage ne s'affiche
  • Aucune icône n'est affichée dans le dock ou la barre des tâches
  • La base de données ouverte n'est pas enregistrée dans le menu "Bases de données récentes"
  • Le journal de diagnostic est automatiquement lancé (voir SET DATABASE PARAMETER, sélecteur 79)
  • Chaque appel à une boîte de dialogue est intercepté et une réponse automatique est fournie (par exemple OK pour la commande ALERT, Abort pour un boîte de dialogue d'erreur, etc.). Toutes les commandes interceptées (*) sont enregistrées dans le journal de diagnostic.

  • Pour les besoins de maintenance, vous pouvez envoyer n'importe quel texte aux flux de sortie standard à l'aide de la commande LOG EVENT. A noter que les applications 4D headless ne peuvent être fermées qu'en appelant QUIT 4D ou en utilisant le gestionnaire de tâches du système d'exploitation.
    --datalessLance 4D, 4D Server, une application fusionnée ou tool4d en mode sans données. Le mode Dataless est utile lorsque 4D exécute des tâches sans données (compilation de projet par exemple). Dans ce mode :
  • Aucun fichier contenant des données n'est ouvert, même s'il est spécifié dans la ligne de commande ou le fichier .4DLink, ou lors de l'utilisation des commandes CREATE DATA FILE et OPEN DATA FILE.
  • Les commandes qui manipulent les données généreront une erreur. Par exemple, CREATE RECORD renvoie le message "aucune table à laquelle appliquer la commande".

  • Note :
  • S'il est passé en ligne de commande, le mode dataless s'applique à toutes les bases de données ouvertes dans 4D, tant que l'application n'est pas fermée.
  • S'il est passé à l'aide du fichier .4DLink, le mode dataless ne s'applique qu'à la base de données spécifiée dans le fichier .4DLink. Pour plus d'informations sur les fichiers .4DLink, voir Raccourcis d'ouverture de projet.
  • --webadmin-settings-fileChemin de fichierChemin d'accès du fichier personnalisé WebAdmin .4DSettings pour le serveur web WebAdmin. Non disponible avec tool4d.
    --webadmin-access-keyStringClé d'accès du serveur web WebAdmin. Non disponible avec tool4d.
    --webadmin-auto-startBooleanStatut du démarrage automatique du serveur web WebAdmin. Non disponible avec tool4d.
    --webadmin-store-settingsStocke la clé d'accès et les paramètres de démarrage automatique dans le fichier de paramètres courant (c'est-à-dire le fichier WebAdmin.4DSettings par défaut ou un fichier personnalisé désigné par le paramètre --webadmin-settings-path). Utilisez l'argument --webadmin-store-settings pour enregistrer ces paramètres si nécessaire. Non disponible avec tool4d.
    --utilityDisponible uniquement avec 4D Server. Lance 4D Server en mode utilitaire.
    --skip-onstartupLance le projet sans exécuter aucune méthode "automatique", y compris les méthodes base On Startup et On Exit
    --startup-methodNom de méthode projet (chaîne)Méthode projet à exécuter immédiatement après la méthode base On Startup (si elle n'est pas ignorée avec --skip-onstartup).

    (*) Certaines boîtes de dialogue sont affichées avant l'ouverture de la base de données, de sorte qu'il est impossible d'écrire dans le fichier journal de diagnostic (alerte de licence, boîte de dialogue de conversion, sélection de la base de données, sélection du fichier de données). Dans ce cas, un message d'erreur est envoyé à la fois dans le flux stderr et dans le journal d'événements système, puis l'application se ferme.

    Exemples

    Le dossier courant de l'utilisateur est atteint à l'aide de la commande "~" sous macOS et de la commande "%HOMEPATH%" sous Windows.

    Lancez une application 4D stockée sur le bureau :

    • Sous macOS :
    open ~/Desktop/4D.app
    open "~/Desktop/4D Server.app"
    • Sous Windows :
    %HOMEPATH%\Desktop\4D\4D.exe
    %HOMEPATH%\Desktop\"4D Server.exe"

    Ouvrez un paquet sur macOS :

    --args ~/Documents/myDB.4dbase

    Ouvrez un fichier de projet :

    • Sous macOS :
    --args ~/Documents/myProj/Project/myProj.4DProject
    • Sous Windows :
    %HOMEPATH%\Documents\myProj\Project\myProj.4DProject

    Ouvrez un fichier de projet et un fichier de données :

    • Sous macOS :
    --args --project ~/Documents/myProj/Project/myProj.4DProject --data ~/Documents/data/myData.4DD
    • Sous Windows :
    --project %HOMEPATH%\Documents\myProj\Project\myProj.4DProject --data %HOMEPATH%\Documents\data\myData.4DD
    ou :
    /project %HOMEPATH%\Documents\myProj\Project\myProj.4DProject /data %HOMEPATH%\Documents\data\myData.4DD

    Ouvrez un fichier .4DLink :

    • Sous macOS :
    ~/Desktop/MyDatabase.4DLink
    • Sous Windows :
    %HOMEPATH%\Desktop\MyDatabase.4DLink

    Lancez l'application en mode compilé et créer un fichier de données s'il n'est pas disponible :

    • Sous macOS :
    ~/Documents/myBase.4dbase --args --opening-mode compiled --create-data true
    • Sous Windows :
    %HOMEPATH%\Documents\myBase.4dbase\myDB.4db --opening-mode compiled --create-data true

    Lancez l'application avec un fichier projet et un fichier de données :

    • Sous macOS :
    --args --project ~/Documents/myProj/Project/myProj.4DProject --data ~/Documents/data/myData.4DD --user-param "Hello world"
    • Sous Windows :
    --project %HOMEPATH%\Documents\myProj\Project\myProj.4DProject --data %HOMEPATH%\Documents\data\myData.4DD --user-param "Hello world"

    Ouverture sans interface (mode headless) :

    • Sous macOS :
    --args --project ~/Documents/myProj/Project/myProj.4DProject --data ~/Documents/data/myData.4DD --headless  
    • Sous Windows :
    --project %HOMEPATH%\Documents\myProj\Project\myProj.4DProject --data %HOMEPATH%\Documents\data\myData.4DD --headless

    tool4d

    tool4d est une application gratuite, légère et autonome qui vous permet d'ouvrir un projet 4D en mode headless et d'exécuter du code 4D à l'aide de la CLI.

    tool4d est disponible sur Windows et macOS et est toujours associé à une version de 4D (même version et même numéro de build). Il n'est disponible qu'en anglais.

    tool4d est l'outil parfait si vous souhaitez :

    • mettre en place une chaîne CI/CD pour votre application 4D,
    • utiliser un exécutable 4D léger pour lancer des scripts 4D, par exemple pour exécuter des tests unitaires automatiques.

    Utilisation de tool4d

    Vous pouvez obtenir tool4d à partir de la page de téléchargement des produits 4D.

    Vous utilisez tool4d en exécutant une ligne de commande avec un projet 4D standard. Vous pouvez utiliser tous les arguments décrits dans le tableau ci-dessus, à l'exception de --webadmin puisque ce composant est désactivé dans tool4d. Avec tool4d, la séquence spécifique suivante est lancée :

    1. tool4d exécute la méthode base On Startup (et toutes les méthodes "automatiques" telles que la méthode utilisateur), sauf si l'argument --skip-onstartup est passé.
    2. tool4d exécute la méthode désignée par l'argument --startup-method , le cas échéant.
    3. tool4d exécute la méthode base On Exit, sauf si l'argument --skip-onstartup est fourni.
    4. tool4d quitte.

    Sous Windows, tool4d est une application console de sorte que le flux stdout est affiché dans le terminal (cmd, powershell...).

    Notes
    • tool4d est toujours exécuté headless (l'option de ligne de commande headless est inutile).
    • La commande Application type renvoie la valeur 6 ("tool4d") lorsqu'elle est appelée à partir de l'application tool4d.
    • le fichier journal de diagnostic est préfixé par "4DDiagnosticLogTool".

    Fonctionnalités 4D désactivées

    N'oubliez pas que tool4d s'exécute automatiquement en mode headless (voir --headless dans ce tableau), et ne donne accès ni à l'IDE 4D ni à aucun de ses serveurs. En particulier, les fonctions suivantes ne sont pas accessibles :

    • serveur d'application, serveur Web, serveur SQL,
    • planificateur de sauvegarde,
    • ODBC et SQL pass-through,
    • tous les composants tels que 4D View Pro, 4D SVG, 4D NetKit...,
    • correcteur orthographique hunspell,
    • correcteur orthographique japonais (mecab library),
    • WebAdmin,
    • CEF,
    • PHP,
    • débogueur distant (le débogueur local, TRACE et les points d'arrêt sont ignorés dans les applications headless).

    4D Server en mode utilitaire

    Vous pouvez lancer une instance de 4D Server en mode utilitaire (headless) en utilisant l'option CLI --utility . Dans ce cas, la séquence suivante est déclenchée :

    1. 4D Server exécute la méthode base On Startup (et toutes les méthodes "automatiques" telles que la méthode utilisateur), sauf si le paramètre --skip-onstartup est passé.
    2. 4D Server exécute la méthode désignée par l'option --startup-method, le cas échéant.
    3. 4D Server exécute la méthode base On Exit , sauf si le paramètre --skip-onstartup est passé.
    4. 4D Server quitte.
    info

    Contrairement à tool4d, 4D Server en mode utilitaire a toutes ses fonctionnalités activées. Cependant, le serveur d'application et tous les autres serveurs ne sont pas démarrés.

    Voir aussi

    Voir ce billet de blog pour des exemples d'utilisation de tool4d et 4D Server en mode utilitaire.