Aller au contenu principal
Version: v20

Paramètres de sauvegarde

Les paramètres de sauvegarde sont définis sur trois pages dans la boîte de dialogue des Paramètres. Vous pouvez définir :

  • la périodicité des sauvegardes automatiques
  • les fichiers à inclure dans chaque sauvegarde
  • les fonctionnalités avancées permettant d'exécuter des tâches automatiques

Les propriétés définies dans cette boîte de dialogue sont écrits dans le fichier Backup.4DSettings, stocké dans le dossier Settings.

Périodicité

Vous pouvez automatiser les sauvegardes de vos applications ouvertes avec 4D ou 4D Server (même lorsqu’aucun poste distant n’est connecté). Le principe consiste à définir une fréquence de sauvegarde (en heures, jours, semaines ou mois) ; à chaque échéance, 4D déclenche automatiquement une sauvegarde en tenant compte des paramètres de sauvegarde courants.

Si l’application n’était pas lancée au moment théorique de la sauvegarde, 4D considère au lancement suivant que la sauvegarde a échoué et applique les paramétrages adéquats, définis dans les Propriétés (cf. paragraphe En cas de problème au cours de la sauvegarde).

Les paramètres des sauvegardes périodiques sont définis dans la Page Sauvegarde/Périodicité des Propriétés :

Les options regroupées dans cet onglet permettent de définir et de paramétrer des sauvegardes périodiques automatiques de l'application. Vous pouvez choisir un paramétrage standard rapide ou personnaliser entièrement la périodicité. Diverses options apparaissent en fonction de la valeur définie dans le menu Sauvegarde automatique :

  • Jamais : la fonction de sauvegarde périodique est inactivée.
  • Toutes les heures : programme une sauvegarde automatique par heure, à partir de la prochaine heure.
  • Tous les jours : programme une sauvegarde automatique par jour. Une zone de saisie vous permet d'indiquer l’heure à laquelle la sauvegarde doit être déclenchée.
  • Toutes les semaines : programme une sauvegarde automatique par semaine. Deux zones de saisie supplémentaires vous permettent d'indiquer le jour et l'heure de la sauvegarde.
  • Tous les mois : programme une sauvegarde automatique par mois. Deux zones de saisie supplémentaires vous permettent d'indiquer le jour du mois et l'heure de la sauvegarde.
  • Personnalisée : permet de configurer des sauvegardes périodiques "sur-mesure". Lorsque vous sélectionnez cette, plusieurs zones de saisie supplémentaires apparaissent :
    • Toutes les N heure(s) : permet de programmer des sauvegardes sur une base horaire. Vous pouvez saisir une valeur comprise entre 1 et 24.
    • Tous les N jour(s) à N : permet de programmer des sauvegardes sur une base journalière. Saisissez par exemple 1 si vous souhaitez une sauvegarde quotidienne. Lorsque vous cochez cette option, vous devez indiquer l’heure à laquelle la sauvegarde doit être déclenchée.
    • Toutes les N semaine(s), jour à N : permet de programmer des sauvegardes sur une base hebdomadaire. Saisissez 1 si vous souhaitez une sauvegarde hebdomadaire. Lorsque vous cochez cette option, vous devez indiquer le ou les jour(s) de la semaine et l’heure à laquelle chaque sauvegarde doit être déclenchée. Vous pouvez cocher un ou plusieurs jour(s) de la semaine. Par exemple, vous pouvez utiliser cette option pour définir deux sauvegardes hebdomadaires : une le mercredi et une le vendredi.
    • Tous les N mois, Ne jour à N : permet de programmer des sauvegardes sur une base mensuelle. Saisissez 1 si vous souhaitez une sauvegarde mensuelle. Lorsque vous cochez cette option, vous devez indiquer le jour de chaque mois auquel la sauvegarde doit être déclenchée, ainsi que l’heure de déclenchement.

Les basculements entre l'heure standard et l'heure d'été peuvent affecter temporairement le planificateur automatique et déclencher la sauvegarde suivante avec un décalage d'une heure. Cela ne se produit qu'une seule fois et les sauvegardes ultérieures sont lancées à l'heure prévue.

Configuration

La Page Sauvegarde/Configuration des Propriétés permet de désigner les fichiers à sauvegarder, l’emplacement des fichiers de sauvegarde et le fichier d’historique. Ces paramères sont spécifiques à chaque application ouverte par 4D ou 4D Server.

4D Server : Ces paramètres peuvent être définis depuis le poste 4D Server uniquement.

Contenu

Cette zone permet de désigner les fichiers et/ou dossiers à copier lors de la prochaine sauvegarde.

  • Data : fichier de données de l'application. Lorsque cette option est cochée, les éléments suivants sont automatiquement sauvegardés en même temps que les données :
    • le fichier journal courant de l'application (le cas échéant),
    • le dossier Settings complet situé à côté du fichier de données (le cas échéant), c'est-à-dire les paramètres utilisateur pour les données.
  • Structure : fichiers et dossiers du projet d'application. Dans le cas de projets compilés, cette option permet de sauvegarder le fichier .4dz. Lorsque cette option est cochée, le dossier complet Settings situé au même niveau que le dossier Project, c'est-à-dire les paramètres utilisateur, est automatiquement sauvegardé.
  • Fichier de structure utilisateur (uniquement pour les bases binaires) : fonctionnalité obsolète
  • Attachments : cette zone permet de désigner un ensemble de fichiers et/ou de dossiers à sauvegarder en même temps que l'application. Ces fichiers peuvent être de tout type (documents ou modèles de plug-ins, étiquettes, états, images, etc.). Vous pouvez désigner soit des fichiers individuels, soit des dossiers dont le contenu sera intégralement sauvegardé. Chaque élément joint est listé avec son chemin d’accès complet dans la zone “Fichiers joints”.
    • Supprimer : retire de la liste des fichiers joints l’élément sélectionné.
    • Ajouter dossier... : affiche une boîte de dialogue permettant de sélectionner un dossier à joindre à la sauvegarde. En cas de restitution, le dossier sera récupéré avec sa structure interne. Vous pouvez désigner tout dossier ou volume connecté au poste, à l’exception du dossier contenant les fichiers de l'application.
    • Ajouter fichier... : affiche une boîte de dialogue permettant de sélectionner un fichier à joindre à la sauvegarde.

Emplacement des fichiers de sauvegarde

Cette zone permet de visualiser et de modifier l’emplacement auquel seront stockés les fichiers de sauvegarde ainsi que les fichiers de sauvegarde du fichier d’historique (le cas échéant).

Pour visualiser l’emplacement des fichiers, cliquez dans la zone afin d’afficher leur chemin d’accès sous forme de pop up menu.

Pour modifier l’emplacement auquel ces fichiers devront être enregistrés, cliquez sur le bouton [...]. Une boîte de dialogue de sélection de dossier apparaît, vous permettant de désigner un dossier ou un volume devant accueillir les sauvegardes. Les zones “Espace utilisé” et “Espace libre” sont automatiquement mises à jour et indiquent l’espace disque disponible sur le volume du dossier sélectionné.

Gestion du fichier d'historique

L’option Utiliser le fichier d’historique indique, lorsqu’elle est cochée, que l'application exploite un fichier d’historique. Son chemin d’accès est précisé au-dessous de l’option. Lorsque cette option est cochée, il n’est pas possible d’ouvrir l'application sans fichier d’historique.

Par défaut, tout projet créé avec 4D utilise un fichier d’historique (option cochée dans la Page Général des Préférences de 4D). Le fichier d’historique est nommé par défaut data.journal et est placé dans le dossier Data.

L’activation d’un nouveau fichier d’historique nécessite que les données de l'application soient préalablement sauvegardées. Lorsque vous cochez cette option, un message vous informe qu’une sauvegarde est nécessaire. La création du fichier d’historique est différée et ne sera effective qu’après la prochaine sauvegarde de l'application.

Sauvegarde et restitution

La modification des options de sauvegarde et de restauration est facultative. Leurs valeurs par défaut correspondent à une utilisation standard de la fonction.

Paramètres généraux

  • Conserver uniquement les N derniers fichiers de sauvegarde : ce paramètre permet d’activer et de configurer le mécanisme de suppression des fichiers de sauvegarde les plus anciens, afin d’éviter tout risque de saturation du volume. Le principe de fonctionnement est le suivant : après avoir terminé la sauvegarde courante, 4D efface l’archive la plus ancienne si celle-ci est localisée au même endroit que l’archive à sauvegarder et porte le même nom (vous pouvez, pour des raisons d’économie de place, demander que l’archive la plus ancienne soit effacée avant la sauvegarde). Si, par exemple, le nombre de jeux est fixé à 3, les trois premières sauvegardes créent successivement les archives MaBase-0001, MaBase-0002 et MaBase-0003. Lors de la quatrième sauvegarde, l’archive MaBase-0004 est créée alors que l’archive MaBase-0001 est supprimée. Par défaut, le mécanisme de suppression des jeux est activé et 4D conserve 3 jeux de sauvegarde. Pour ne pas activer le mécanisme, désélectionnez l’option.

    Ce paramètre concerne à la fois les sauvegardes de l'application et les sauvegardes de l’historique.

  • Sauvegarder uniquement si le fichier de données a été modifié : lorsque cette option est cochée, 4D déclenche les sauvegardes périodiques uniquement si des données ont été ajoutées, modifiées ou supprimées depuis la dernière sauvegarde. Dans le cas contraire, la sauvegarde prévue est annulée et reportée à l’échéance suivante. Aucune erreur n’est générée ; le report est toutefois indiqué dans le Journal des sauvegardes. Cette option permet notamment d’économiser du temps machine sur la sauvegarde d'applications principalement utilisées en consultation. A noter qu'elle ne prend pas en compte les éventuelles modifications apportées au fichier de structure ou aux fichiers joints.

    Ce paramètre concerne à la fois les sauvegardes de l'application et les sauvegardes de l’historique.

  • Effacer la sauvegarde la plus ancienne avant sauvegarde / après sauvegarde : cette option n’est utilisée que si l’option “Conserver uniquement les N derniers fichiers de sauvegarde” est cochée. Elle vous permet de spécifier si 4D doit commencer par effacer l’archive la plus ancienne avant d’effectuer une sauvegarde (option avant) ou si l’effacement doit être effectué après la sauvegarde (option après). Pour que ce mécanisme fonctionne, l’archive la plus ancienne ne doit pas avoir été renommée ou déplacée.

  • Si la sauvegarde échoue : cette option permet de définir le mécanisme de prise en charge des échecs des sauvegardes (sauvegarde impossible). Lorsqu’une sauvegarde est impossible, 4D permet d’effectuer une nouvelle tentative.

    • Réessayer à la nouvelle date et heure programmée : cette option n’a de sens que dans le cadre de sauvegardes automatiques périodiques. Elle revient à annuler la sauvegarde ayant échoué. Une erreur est générée.
    • Réessayer dans N seconde(s), minute(s) ou heure(s) : lorsque cette option est cochée, une nouvelle tentative de sauvegarde est effectuée à l’issue du délai défini. Ce mécanisme permet d’anticiper certaines circonstances bloquant la sauvegarde. Vous pouvez fixer un délai en secondes, minutes ou heures à l’aide du menu correspondant. Si la nouvelle tentative échoue également, une erreur est générée et l’échec est inscrit dans les zones de statut de la dernière sauvegarde et dans le Journal des sauvegardes.
    • Annuler l’opération au bout de N tentatives : ce paramètre permet de définir le nombre de fois que le module de sauvegarde réessaiera de lancer la sauvegarde en cas d’échec. Si, à l’issue du nombre d’essais défini, la sauvegarde n’a pas pu être effectuée, elle est annulée et l’erreur 1401 est générée (“Le nombre maximal de tentatives de sauvegarde est atteint, la sauvegarde automatique est temporairement désactivée”). Dans ce cas, aucune nouvelle sauvegarde automatique ne sera lancée tant que l’application n’aura pas été redémarrée ou qu’une sauvegarde manuelle n’aura été effectuée avec succès. Ce paramètre est utile notamment pour éviter qu’en cas d’impossibilité prolongée de la sauvegarde (nécessitant une intervention humaine), l’application n’effectue inutilement de nombreuses tentatives au détriment de ses performances. Par défaut, ce paramètre n’est pas coché.

4D considère qu’une sauvegarde a échoué si l'application n’était pas lancée au moment théorique de la sauvegarde automatique périodique.

Archive

Ces options s’appliquent aux fichiers de sauvegarde principaux et aux fichiers de sauvegarde de l’historique.

  • Segment Size (Mb) 4D allows you to segment archives, i.e., to cut it up into smaller sizes. Ce fonctionnement permet par exemple de stocker une sauvegarde sur plusieurs volumes (DVDs, usb, etc.). Au moment de la restitution, 4D fusionnera automatiquement les segments. Chaque segment est appelé MonApplication[xxxx-yyyy].4BK, où xxxx représente le numéro de la sauvegarde et yyyy celui du segment. Par exemple, les trois segments de la sixième sauvegarde de la base MonApplication seront appelés MonApplication[0006-0001].4BK, MonApplication[0006-0002].4BK et MonApplication[0006-0003].4BK. Le menu Taille du segment est une combo box permettant de définir la taille en Mo de chaque segment de sauvegarde. Vous pouvez choisir une des tailles prédéfinies ou saisir une taille spécifique entre 0 et 2048. Si vous passez 0, aucune segmentation n’est effectuée (équivaut à la valeur Aucune).

  • Compression Rate By default, 4D compresses backups to help save disk space. En contrepartie, la phase de compression des fichiers peut ralentir sensiblement les sauvegardes dans le cas de la manipulation de gros volumes de données. L’option Taux de compression vous permet d’ajuster la compression :

    • Aucun : aucune compression n’est appliquée. La sauvegarde peut être sensiblement plus rapide mais les fichiers d’archives sont plus volumineux sur le disque.
    • Normal (par défaut) : cette option constitue un compromis vitesse de sauvegarde/taille des archives.
    • Elevé : le taux de compression maximal est appliqué aux archives. Les fichiers d’archives prennent le moins de place possible sur le disque mais la sauvegarde peut être sensiblement ralentie.
  • Taux d’entrelacement et Taux de redondance 4D peut générer des archives à l’aide d’algorithmes spécifiques, basés sur des mécanismes d’optimisation (entrelacement) et de sécurisation (redondance). Vous pouvez paramétrer ces mécanismes en fonction de vos besoins. Les menus associés à ces options vous permettent de choisir un taux Faible, Moyen, Elevé ou Aucun (défaut).

    • Taux d’entrelacement : l’entrelacement consiste à stocker les données dans des secteurs non contigus afin de limiter les risques en cas d’endommagement des secteurs. Plus le taux est élevé, plus la sécurité est élevée ; en contrepartie, le traitement des données consomme davantage de mémoire.
    • Taux de redondance : la redondance permet de sécuriser les données présentes dans un fichier en répétant plusieurs fois les mêmes informations. Plus le taux est élevé, plus le fichier est sécurisé, mais plus le stockage est lent et la taille du fichier importante.

Restitution automatique et intégration des journaux

  • Restituer la dernière sauvegarde si la base est endommagée : lorsque cette option est cochée, le programme déclenche automatiquement la restitution du fichier de données de la dernière sauvegarde valide de l'application s’il détecte une anomalie (fichier corrompu par exemple) lors du lancement de l'application. Aucune intervention de l’utilisateur n’est requise ; l’opération est cependant consignée dans le Journal des sauvegardes.

  • Intégrer les derniers journaux si la base est incomplète : Lorsque cette option est cochée, le programme intègre automatiquement le fichier journal courant s'il contient des opérations qui ne sont pas présentes dans le fichier de données. S'il existe une séquence valide de fichiers .journal dans le même dossier, le programme intègre au préalable tous les fichiers .journal nécessaires, du plus ancien au plus récent.

    Cette situation se présente, par exemple, si une panne de courant survient alors que des opérations dans le cache de données n'ont pas encore été écrites sur le disque, ou après qu'une anomalie a été détectée lors de l'ouverture du fichier de données et qu'une restitution a eu lieu.

    :::note

    Cette fonction implique que le programme analyse tous les fichiers journaux dans le dossier des fichiers journaux courant au démarrage. Par conséquent, pour des raisons de performance, assurez-vous qu'aucun fichier journal inutile n'est stocké dans ce dossier.

:::

Aucune boîte de dialogue n’est présentée à l’utilisateur, l’opération est entièrement automatique. Le but est de faciliter au maximum la remise en route de l’exploitation. L’opération est consignée dans le Journal des sauvegardes.

Dans le cas d'une restitution automatique, seuls les éléments suivants sont restitués : - fichier .4DD - fichier .4DIndx - fichier .4DSyncData - fichier .4DSyncHeader - dossier External Data

Si vous souhaitez obtenir les fichiers joints ou les fichiers de projet, vous devez effectuer une restauration manuelle.

caution

Si le fichier de données est crypté, assurez-vous d'avoir enregistré la clé de cryptage des données dans un fichier .4DKeyChain stocké au premier niveau du disque, de sorte que 4D puisse y accéder si la fonction de restitution automatique se déclenche. Dans le cas contraire, une erreur sera renvoyée pendant la séquence de restitution.